Sherwood Forest Elementary School




On enseigne l’art de la tapisserie au crochet

Aux élèves de 5e année de l’école primaire

Sherwood Forest Elementary School


Par Ti Seymour


Traduction de Jacqueline Bouchard





À l’occasion du 40 e anniversaire, la Guilde de tapisserie au crochet de Beaconsfield a voulu débuter ses festivités par des projets communautaires. Ainsi, le coup d’envol sera l’initiation à l’art de la tapisserie au crochet des élèves d’une école locale, avec l’intégration de leurs oeuvres à notre Exposition du 40 e anniversaire, qui se tiendra du 25 au 27 septembre 2015.

À la première session, nous avons montré aux enfants des tapis et des tapisseries murales exécutées par des membres de la guilde. Les enfants, captivés dès le début, ont exprimé un vif intérêt et beaucoup de curiosité. Chaque enfant crochètera un carré de cinq pouces, qui par la suite sera cousu aux autres carrés, et une fois terminé, le tout formera une bannière qui sera exposée à l’entrée de l’école. Sachant que leur carré ne pourra pas être apporté à la maison, quelques enfants ont commencé à planifier un second projet. Après avoir dessiné leur motif sur du papier ils l’ont ensuite reporté sur la toile. Dès la fin du premier cours, des élèves avaient déjà appris à tirer les boucles à travers la toile à l’aide de leur crochet fait maison.

Lors de la seconde session, les enfants ont appris à recycler des t-shirts en les crochetant dans leurs projets. De plus, une sélection de tissus et de laine à tricoter a été mise à leur disposition pour leur usage s’ils le désiraient.

Il va sans dire que ce projet a été rendu possible grâce à l’énorme travail en coulisse, par le don de temps, expertise et du matériel et sa préparation. Nos énormes remerciements à Lois Morris, Sally Perodeau, Isabelle Rollin, Jacques Lepage et Claire Fradette pour le don de leur précieux temps consacré à enseigner l’art de la tapisserie au crochet à trente enfants de l’école primaire Sherwood Forest Elementary School. Un merci tout spécial va à Dawna Matthew pour la préparation des toiles, et à Jacques et Isabelle pour leur talent qui tient de la sorcellerie pour avoir transformé trente long crochets en crochets adaptés aux petites mains d’enfant.

Nous avons déjà hâte de retourner dans les prochaines semaines pour voir les merveilleux dessins des enfants se changer en de formidables oeuvres textiles.

Nous sommes tous d’accord –  C’était un plaisir sans pareil de voir l’enthousiasme des enfants de 5e année entamer leurs projets et leur effervescente créativité à les réaliser. Très impressionnant!

**Articles du blogue les plus consultés**

200 coussins

Rafraîchissement du site Web