Articles

Affichage des articles du juin, 2010

Le Lavandou

par Louise G. de Tonnancour
Par un temps gris et maussade, lundi le 28 juin 2010 à 9:45h du matin, Denise Morissette et moi-même étions en route vers Le Lavandou à Franklin, dans cette belle région du Québec qu’est le Suroît. Quarante-cinq minutes plus tard nous arrivions à destination en même temps que d’autres tapissières : Brenda Ticehurst, Denise Vandenbemden, Maureen Rowe, Lynn Jackson, Lois Morris et son mari, Derek.



André Librex, artiste-peintre et horticulteur est le propriétaire de cette lavanderaie. Je dois vous mentionner que, sous ses bons soins et sa persévérance, elle fut la première à voir le jour ici dans notre belle province, il y a déjà vingt ans. Notre hôte nous fit un accueil on ne peu plus courtois et chaleureux et nous livra les secrets de son travail. Éventuellement, au cours de cet exposé des plus intéressants, le ciel se dégagea et nous avons pu pique-niquer et crocheter en plein air tout l’après-midi. En tant que responsable des évènements spéciaux pour la guil…

La Fête Nationale du Québec 2010, à Beaconsfield

Image
Par L. G. de Tonnancour
De nouveau cette année, le 24 juin, quelques unes de nos membres  (Denise Morissette, Rose Kandy Denise Vandenbemden et moi-même)  ont passé quelques heures à donner aux visiteurs  qui le souhaitaient une démonstration de la  technique traditionnelle du tapis au crochet.   À cause de la pluie, la plupart des activités ont eu lieu à l’intérieur du centre communautaire municipal. Ce jour-là,  ma nièce Gabrielle qui a quinze ans voulait  se joindre  à moi.  Elle ne fait pas de tapis crocheté…( pas encore!!!).  Elle aime cependant  être derrière la lentille d’une caméra.  Elle s’est donc portée volontaire pour faire le reportage photos.  C’est amusant de voir ce qui a retenu son attention.  Peut-être serez-vous inspiré par une de ses images …

La Guilde / Dans les manchettes

Image
Ceci est le rapport trimestriel d'activités de la Guilde de tapisserie au crochet de Beaconsfield, paru dans le Bulletin de la Guilde de l'Ontario.
Cliquez sur l'image pour lire le texte (en anglais).



Louise De Tonnancour / Dans les manchettes

Image
Félicitations à Louise de Tonnancour qui s’est fait attribuer la première place dans la catégorie “Concept original de techniques alternatives” à l'exposition annuelle de l'Ontario Hooking Craft Guild, en 2010.

Cliquez sur l'image pour lire le texte (en anglais).






Pique-nique 2010

Image
Une agréable journée
par L.G. de Tonnancour
Samedi, le 5 juin 2010, la Guilde de tapisserie au crochet de Beaconsfield avait son pique-nique annuel à l’Édifice Centennial. La présidente, Denise Vandembemden, accueillait les membres et les invités en leur offrant de jolis macarons souvenirs présentés dans de non moins jolies boîtes soulignant le 35ième anniversaire que la guilde célèbre cette année. Le temps était pluvieux à l’extérieur mais,  à l’intérieur, la vue des beaux tapis en voie de réalisation, les sourires, les échanges amicaux et une attirante table de superbes desserts en disaient long sur le succès de cette journée. Maintenons la tradition et à l’an prochain, en juin 2011, pour un autre pique-nique. 


Célébration du Centennaire de Beaconsfield

Le village en 1910 - Célébration du Centennaire par Maria Romero
Notre guilde est fière d'avoir participé au lancement des célébrations de la Ville de Beaconsfield du 4 juin dernier. Quelques membres et leurs familles se sont déguisés en costumes de l'époque pour faire partie du groupe d'acteurs et des figurants qui ont animé la célébration tenue sur le boulevard Beaconsfield, entre la rue Saint-Louis et l'avenue Woodland. 



Show and Tell - juin 2010

Image
Le défi de la rose
Pour l'exposition de 2008, la Guilde avait proposé le défi de faire une rose ou une pièce à chandelles.


Rose Façonné au crochet par Ailish O'Keefe
Le patron de la rose est un bon outil pour apprendre comment nuancer . Comme d’habitude, Lois nous a très bien enseigné les clairs et les ombres, toutefois, j’ai fini par avoir beaucoup de difficultés à rendre les tons correctement. A la suite de plusieurs tentatives que je défaisais à mesure, j’ai décidé de crocheter la rose comme si je faisais une aquarelle – ce qui a résolu mes problèmes et m’a permis finalement de la compléter . Je me suis servie de tons violets. Existe-t-il une rose violette? Les choix artistiques ne sont pas à discuter! Lorsque j’ai complété la rose et les feuilles, j’ai choisi de faire un fond blanc, en me servant de fil de coton que Lois m’avait donné. J’ai fait tendre le tapis sur un cadre, et il paraît vraiment bien - à tout de moins, à mon avis il est beau!



Rose ja…