Réunion annuelle et exposition du «Ontario Hooking Craft Guild» 2010

Un week-end à Cobourg
par Louise G. de Tonnancour

En écrivant ces quelques lignes, je réalise qu’une semaine s’est déjà écoulée depuis le moment où j’étais à bord du train Via no. 60 en direction de Cobourg. J’allais assister avec enthousiasme à la 44ième réunion annuelle et exposition du «Ontario Hooking Craft Guild». À mon arrivée à 2:00 de l’après-midi, Derek Morris, venu me rencontrer à la gare, me conduisit au «Lions Community Center» où Lois m’attendait pour commencer à accrocher les oeuvres de la Guilde de tapisserie au crochet de Beaconsfield. Le couple, parti de Montréal très tôt en voiture le matin, transportait tous les tapis devant faire partie de l’exposition.

Vers 4:00 heure, notre besogne étant terminée et plutôt fières de ce que nous venions d’accomplir, il nous fallut vite quitter les lieux pour permettre aux juges de faire leurs choix. Le travail était énorme et cela promettait d’être une longue soirée pour eux! 

Le temps était venu de s’inscrire à la réunion. À l’hôtel, nos hôtes, des membres de la guilde ontarienne venant d’Ajax, Campbellford, Northumberland, Oshawa et Port Perry, nous ont accueillis chaleureusement tout en nous distribuant les cartons d’identification accompagnés de jolies fleurs de laine et de grands sacs de papier brun remplis de petites surprises sûres de plaire à tout crocheteur. Samedi matin, nous étions tous conviés au déjeuner suivi de la réunion annuelle, dans la grande salle de bal de l’hôtel, avec tout le décorum qu’il se doit en pareille circonstance. L’atmosphère était vraiment plaisante. Après la présentation de toutes les guildes participantes et des rapports soumis par les membres de l’exécutif, la Présidente, Ruby Clark, annonça les choix du jury pour 2010. Débutants, fines coupes, larges coupes, orientaux, paysages, primitifs, techniques alternatives, aucune de ces catégories qui nous sont si  familières, ne fut oubliée. 


Le reste de la journée se passa à admirer les tapis, visiter les marchands, suivre des ateliers d’une heure (sur un période de deux jours, je m’étais inscrite à trois ateliers) revoir de vieux amis et en faire de nouveaux. En soirée, de retour dans la salle de bal, un souper/théâtre fut un divertissement agréable. Dimanche midi, j’ai dû penser au retour. Avant de me conduire à la gare, j’ai demandé au chauffeur de taxi de me faire faire un tour de la ville de Cobourg. J’ai eu le plaisir de découvrir à quel point ce milieu géographique d’environ 18,000 personnes, situé sur les rives du Lac Ontario, était beau et riche en histoire. Félicitations à tous les organisateurs de ce mémorable événement! Prenez note qu’en 2011, la réunion annuelle aura lieu à London, Ontario le premier week-end de mai, comme le veut la tradition.

Suivez ce lien pour voir l'Album de photos: Cobourg 2010

**Articles du blogue les plus consultés**

Show & Tell / Marinas

Show & Tell / Mai 2020

Surprise

Show & Tell / Jeanne Osler

Show & Tell / L'Orignal