Show and Tell - juillet 2009


Boeufs en été
Design de Maud Lewis, façonné au crochet par Maureen Rowe

Ce tapis a été crocheté à partir d’un kit acheté à la boutique de la Galerie d’art de Nouvelle-Écosse où se situe la collection permanente des oeuvres de Maud Lewis. J’ai été tellement éprise de l’art primitif et des couleurs de Maud que j’ai décidé de réaliser cette pièce intitulée “Boeufs en été” avec de la laine bigarrée plus fidèle aux mêmes  teintes qu’elle s’était servies plutôt que les laines de couleurs  uniformes de peinture pour bâtiment qu’accompagnaient le kit, en autres mots je l’ai fabriqué à ma façon. J’ai éprouvé beaucoup de plaisir à réaliser ce tapis, car les sujets de Maud sont toujours si fantaisistes




Automne (Marque*)
 Design de Mary Lou Lais, façonné au crochet par Lucie Geneviève Lambert

Lanières de taille no. 6, laine neuve et recyclée, sur toile de coton.
* Normalement une broderie représentant un début dans les travaux d’aiguille.




Tapis “Jacobean”
Patron de Rittemere-Hurst-Field crocheté par Audrey Colliss

Le Tapis “Jacobean” fait référence à la manière des travaux d’aiguille à l’époque de Jacques 1er (Angleterre 1603-1625).
Ce tapis provient  d’un patron que j’ai acheté chez Rittermere vers la fin des années quatre-vingt. Je me suis servie des teintures de Joan Moshimer – “Couleurs “Jacobean”.  Elle a passé un été entier dans sa cuisine, avec les fenêtres grandes ouvertes à la brise venant de l’océan Atlantique, à expérimenter différentes formules de teintures. Le résultat fut les teintes magnifiques qu’elle a produites et donc nous sommes les bénéficiaires.



Provence
Motif inspiré par un papier d'emballage, crocheté par Denise Vandenbemden

Une amie Belge, venue en visite était en admiration devant nos tapis et muraux et plein d'enthousiasme voulait en faire autant. J'ai rapidement fait un petit motif, inspiré par un papier d'emballage, lui procura le matériel nécessaire et la voila en train de crocheter.
Sa visite étant bien trop courte pour pouvoir finir la pièce et ayant peur d'avoir oublié comment c'était si un jour elle me téléphonait pour demander des instructions, je fis la même chose pour moi.  Je l'ai nommé Provence et voici le résultat. Et le sien?  Une fois rentrée et sa vie reprenant son cours normal elle n'avait plus le temps. Il se trouve toujours dans sa valise.  C'est la vie.

**Articles du blogue les plus consultés**

200 coussins

Rafraîchissement du site Web